Le projet en quelques lignes

Bien plus que du volontariat...

L'année citoyenne solidarcité

L'Année Citoyenne Solidarcité est une déclinaison du Service Citoyen collective et accessible aux jeunes de 16 à 25 ans venant de tous les horizons. Regroupés en équipe de huit et accompagné par un référent, ils s'engagent dans un projet dynamique reposant sur trois axes: 1) volontariat, 2) formation et sensibilisation, 3) maturation personnelle.

Un projet transversal ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans

Les jeunes qui rejoignent l'Année Citoyenne Solidarcité sont:

Bien plus que du volontariat

Regroupés en équipe de huit et accompagnés par un référent, les volontaires s’engagent dans un projet dynamique reposant sur trois axes :

Un projet aux objectifs ambitieux

L'Année Citoyenne Solidarcité a pour principal objectif l’accompagnement social et éducatif de jeunes. Elle vise à favoriser leur développement personnel ainsi que leur intégration dans la société en tant que Citoyens Responsables, Actifs, Critiques et Solidaires (CRACS).

Le projet est orienté autour de 4 points forts qui se caractérisent par des objectifs spécifiques:

Un projet avant tout collectif

Si le point de départ de l'engagement à Solidarcité relève logiquement de la motivation personnelle de chaque jeune, il est primordial de pouvoir l'articuler à une dimension collective.  Solidarcité est en effet avant tout un projet d'équipe.  C'est donc "ensemble" que les volontaires vivent cette expérience et s'enrichissent de la vie du groupe et des activités proposées.  La dimension collective, source de richesses mais également de difficultés, joue un rôle tout à fait déterminant dans le déroulement du projet.

Bien plus qu'un projet occupationnel

L'Année Citoyenne Solidarcité ne peut être réduite à un simple projet occupationnel, aussi ''intelligent'' soit-il.  Les volontaires sont donc invités à se dégager de la logique de consommation d'activités, pour se réapproprier le projet et participer activement à sa construction.

Une pédagogie différenciée

En regard de l’hétérogénéité du public cible de l'Année Citoyenne Solidarcité, l’accompagnement proposé tient compte de la spécificité de chaque jeune (personnalité, environnement, parcours antérieur, difficultés particulières, …). Ce n'est donc pas la compétence en tant que telle qui est appréciée mais bien le chemin parcouru par chacun.

Dans cette logique, l'Année Citoyenne Solidarcité défend l'action solidaire, la valorisation des succès mais également le droit à l'erreur comme vecteurs hors pair d'apprentissages et de développement personnel.

Un accompagnement complémentaire: collectif et individuel

Afin que les volontaires puissent tirer un maximum de bénéfices des activités qui leur sont proposées et de leur vie en équipe, ils sont accompagnés au quotidien par un travailleur social appelé "responsable d'équipe".  S'ils le souhaitent, ils peuvent également bénéficier d'un suivi socio-éducatif personnalisé.

un projet "win-win-win"

L'Année Citoyenne Solidarcité a tout d'abord un impact résolument positif sur les volontaires. Elle leur permet en effet de travailler des variables essentielles telles que l'autonomie, l'estime de soi, la confiance en soi, la capacité de vivre en groupe, la reprise d'un rythme d'activité, l'ouverture d'esprit, la clarification des projets d'avenir, ...

A travers les nombreuses actions de volontariat (en moyenne 350h/jeune), les jeunes soutiennent également chaque année plusieurs dizaines d'associations partenaires. Leur action touche donc un public bénéficiaire de plusieurs milliers de personnes.

Finalement, l'ACS renforce la cohésion sociale et participe à l'émergence d'une nouvelle dynamique de société.

En pratique

Un projet dont la pertinence est unanimement reconnue

Haut de page